Télécharger
Article Midi Libre 30 avril 2018 - Interview Guy Galvier
article guy.pdf
Document Adobe Acrobat 375.7 KB

Télécharger
Article de la Lozère nouvelle sur notre conférence départementale - interview de Serge Gayssot
article conf départ.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB

Télécharger
le cri de nos campagnes.docx
Document Microsoft Word 12.4 KB

Communautés de communes, 10 de der !

Comme prévu, la carte du Préfet reste en l'état, aucun des 18 amendements proposés n'ayant obtenu la majorité qualifiée. Pas étonnant, chacun y avait été de son coup de crayon ou de ciseau, ce qui entre parenthèse en dit long sur l'absence d'une vision partagée de l'avenir de l'organisation de notre territoire, pour certains de petits calculs un peu politiciens et pour beaucoup sans aucune consultation démocratique des Lozériennes et Lozériens. Ayant les premiers refusés la folie des grandeurs d'une réforme territoriale qui va aggraver la désertification des services publics et leur regroupement dans les centres bourgs, sans compter l'éloignement entre citoyens et élus, nous avons appelé à l'abaissement du seuil minimum à 5000 habitants en zone rurale. En étant loin d'être parfait le maintien de 10 communautés de communes assure une certaine proximité qui n'empêche pas, comme le soulignait le rapporteur de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale, de travailler à des coopérations entre communautés de communes, y compris avec le département et la région, sur les compétences et les enjeux financiers les plus importants. Au delà, il devient urgent d'écrire la 6e République !

Mende, le 15 février 2016


Télécharger
Article La Lozère Nouvelle 05 02 16 - Voeux du Parti communiste
loz nouvelle voeux pcf.pdf
Document Adobe Acrobat 1.4 MB


Télécharger
Une rencontre pour réinventer la gauche - Midi libre du 9 janvier 2016
article annonce 12 01 16.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB
Télécharger
APRES LES REGIONALES
communiqué suite 2e tour Régionales2.pdf
Document Adobe Acrobat 676.1 KB

Télécharger
EFFROI, SOLIDARITE ET UNITE
communiqué attentat Paris.pdf
Document Adobe Acrobat 445.3 KB

Télécharger
Réforme territoriale : NE PAS METTRE LA CHARRUE AVANT LES BOEUFS
Communiqué réforme territoriale.pdf
Document Adobe Acrobat 446.4 KB

Télécharger
Régionales décembre 2015
article lozère nouvelle 1.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB
Télécharger
Situation Marvejols
article lozère nouvelle 2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB


"Debout nous sommes, debout nous resterons"

Télécharger
A la fête de l'Humanité, sur la grande scène Pierre Laurent a appelé à la mobilisation des forces de gauche
discours de Pierre Laurent.pdf
Document Adobe Acrobat 100.5 KB

Pas touche à Quézac !

La direction du Parti communiste de Lozère apporte son soutien total, actif et déterminé à l’action engagée par les salariés de l’entreprise Quézac, à l’appel de la CGT.

Devant l’absence de transparence des informations et de réponses à leurs questions, leurs inquiétudes sont non seulement légitimes, mais laissent présager le pire quant à l’avenir de ce fleuron de la Lozère, connu bien au-delà de notre pays.

Nous nous joignons à eux pour demander que l’ensemble des informations soient transmises au cabinet d’expertise, qu’un Comité d’entreprise permette d’aborder la stratégie industrielle, sociale et commerciale de Quézac et qu’une table ronde soit organisée dans les plus brefs délais avec l’ensemble des partenaires du groupe, de l’entreprise et de notre département.

Le Conseil départemental du PCF

Mende, le 20 mai 2015


Elections départementales 2015

Communiqué du Conseil départemental

 

Avec 6 236 voix et 16,72 %, les candidats « La Lozère j’y tiens ! » réalisent une percée prometteuse dans les 13 nouveaux cantons de la Lozère. Cette dynamique a permis la réélection dès le premier tour de Michèle Manoa et Robert Aigoin, contribué à l’élimination des candidats d’extrême droite sur tout notre département et rendu possible l’alternance en Lozère. Avec notre projet « Ensemble construire une ruralité démocratique, solidaire, écologique et dynamique », les électrices et électeurs ont donné de la force à des propositions ambitieuses, novatrices qui vont compter pour l’avenir et doivent être entendues par la future majorité départementale. Les communistes se félicitent d’avoir joué un rôle décisif, avec nos partenaires du Front de gauche et Europe Ecologie les Verts, dans la construction de ce rassemblement et appellent à poursuivre son élargissement.

Pour le second tour, nous appelons les Lozériennes et Lozériens à se rassembler derrière les candidats porteurs des valeurs de gauche.

Sur Florac, après le retrait de nos camarades malgré leurs très bons résultats, nous soutenons le binôme arrivé en tête.

Dans les autres cantons où la droite s’explique entre elle, nous appelons les électrices et électeurs à exercer leur devoir citoyen en leur âme et conscience..

Mende, le 23 mars 2015


La Lozère salie

La presse locale et nationale se fait tristement l’écho des propos nauséabonds du candidat d’extrême droite Jean-Francis Étienne de Saint Chély d’Apcher. Dire vouloir "couler un ou deux bateaux poubelles" avec "quelques mines bien placée" chargés d’étrangers et de la Garde des Sceaux est d’une gravité extrême, mérite d’être condamner sans aucune réserve. La Lozère est fière de son histoire, de ses femmes et ses hommes qui dans les moments les plus sombres des guerres ont su se mobiliser, prendre des risques inouïs pour résister, aider leurs prochains. Qu’une formation dite politique se nourrisse de la misère sociale pour propager les peurs et les haines est dramatique, que cela enfante des monstres est dangereux. Au nom des communistes lozériens, j’appelle l’ensemble des progressistes, des humanistes, quelles que soient par ailleurs leurs convictions politiques, philosophiques ou religieuses à faire front face à cette agression contre la pensée, l’intelligence humaine.

Serge Gayssot, secrétaire départemental du PCF.

le 12 mars 2015


L’assassinat collectif dont a été victime la rédaction de Charlie-hebdo nous plonge dans l'horreur et la peine et appelle une réponse nationale de grande ampleur.

Au nom des communistes Lozériens, j’appelle à ce que partout dans le pays s'exprime l'unité nationale de toutes les forces républicaines face à la barbarie. Quand un journal est ainsi visé, quand des vies sont massacrées et dont la passion était l'information et la liberté d'expression, c'est bel et bien chacun de nous qui est visé, c'est la République qui est frappée en son cœur. Que les auteurs de ce crime abject soient arrêtés et jugés.

Nos pensées vont aux victimes, aux familles et aux proches. Ce matin, c'est le monde de la caricature, de l'impertinence, de l'humour, de l’amour de la vie que les terroristes ont voulu faire taire. Les relations de fraternité et de complicité que nous avions, notamment lors de la Fête de l'Humanité, avec les dessinateurs de Charlie-Hebdo, renforcent notre peine.

L'heure est aujourd'hui à rassembler autour des valeurs républicaines le maximum de forces, de citoyennes et de citoyens pour faire vivre les valeurs de Liberté, d'Egalité et de Fraternité.

Les militants communistes, les élus communistes et républicains, seront de toutes les initiatives qui permettront le rassemblement de la nation dans un esprit de grande confiance en notre peuple réuni sur l'essentiel, sans distinction des pensées philosophiques et politiques, de convictions religieuses. Nous appelons à refuser les amalgames et les stigmatisations, à rejeter fermement les appels à la haine et aux racismes.

Serge Gayssot, secrétaire Départemental du PCF

Mende, le 7 janvier 2015.


Déclaration commune

 

Ensemble construire une ruralité démocratique, solidaire, écologique et dynamique 

Nous, citoyen(e)s et militant(e)s de gauche et écologistes, quels que soient nos engagements, choisissons de nous rassembler pour proposer, autour de candidates et candidats reflétant la richesse et la diversité de la Lozère, une véritable alternative lors des élections départementales des 22 et 29 mars 2015.

Face aux souffrances générées par les politiques d’austérité au seul bénéfice de la finance ; face à l’épuisement des ressources naturelles et aux dérèglements climatiques, face à une réforme des collectivités imposée d’en haut, qui va accentuer les inégalités territoriales ; face à une gestion de droite du Conseil général, partisane et très insuffisante pour enrayer la désertification de notre département ; face aux risques de régressions sociales et démocratiques que feraient courir une nouvelle hausse de l’abstention et une progression de l’extrême droite, nous appelons solennellement à un sursaut citoyen.

Il est temps de redonner des couleurs à la gauche. D’autres choix sont possibles. Ils sont aujourd’hui indispensables.

Ensemble, forts de notre présence et de notre expérience dans les luttes sociales et dans l’administration des collectivités, nous invitons toutes et tous les progressistes à s’engager dans la construction d’une ruralité démocratique, solidaire, écologique, dynamique et à ouvrir la voie d’une alternative en Lozère et dans le pays.

Télécharger
Déclaration commune FDG EELV.docx
Document Microsoft Word 72.8 KB

Reconnaissance de l’État palestinien : "À François Hollande d'agir" (PCF)

Aujourd'hui 11 décembre, les sénateurs français viennent à leur tour d'adopter une résolution invitant le gouvernement français à reconnaître l'État de Palestine. Ce vote historique positif est une victoire de tous les partisans d'une paix juste et durable en Palestine, en Israël, en France et dans le monde. Il est conforme à la responsabilité de la France, membre du Conseil de sécurité de l'ONU, d'agir pour le respect du droit international et la dignité des peuples.

Au lendemain de l'assassinat du ministre palestinien Abou Ziad tué lors d'une manifestation pacifiste contre la colonisation, ce scrutin envoie le signal d'espoir attendu de la France : un avenir de paix et de développement au Proche-Orient ne pourra s'écrire que par la reconnaissance, aux côtés d'Israël, d'un État palestinien dans les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale.
Nous voulons saluer les sénateurs qui n'ont pas failli à leur mandat, en particulier les sénateurs du groupe CRC pour leur action déterminée et leur esprit de rassemblement.

La mobilisation doit s'amplifier et s'élargir. Elle pourra continuer de compter sur l'engagement du Parti communiste et de tous ses élus porteurs du respect des résolutions de l'ONU et du droit international, de la solution à deux États, de l'exigence de libération des prisonniers politiques et de la levée du blocus de Gaza.

La reconnaissance de l’État palestinien n'attend plus. À François Hollande d'agir. Et le président et l'exécutif français ne peuvent plus se dérober : ils doivent incarner la voix du peuple français qui est favorable à la reconnaissance immédiate – en première instance et sans condition – de l’État palestinien et à la fin de la colonisation israélienne.

Notre mobilisation générale et la solidarité internationale peuvent obliger les dirigeants, en particulier de la France, à appuyer à l'ONU l'initiative du président de l'Autorité palestinienne pour obtenir la fin de l'occupation et de la colonisation au plus tard dans un délai de deux ans. Les parlementaires européens auront à se prononcer en décembre, à l'initiative notamment de la Gauche unitaire européenne (GUE-NGL).

Le Parti communiste français appelle à ce que « l'Europe » manifeste par ce vote sa détermination à agir pour la paix et le droit international, la fin de la colonisation et l'avènement d'une nouvelle ère de démocratie, de paix et de développement au Proche-Orient.